Posts Tagged ‘Serge Lutens’

La fille de Berlin de Serge Lutens

 

DSC_0992

 

Vous le savez les filles, je suis une perfumista.

J’adore le parfum et j’adore changer d’odeur suivant la saison, l’humeur.
C’est pour cette raison qu’il n’est raisonnablement pas possible que je puisse me cantonner à un seul parfum.
Comme il n’est raisonnablement pas possible que je parte en vacances au même endroit tous les ans à la même date.
Ce n’est pas moi.
Pourtant, j’ai connu il y a peu une étrange sensation.
La sensation d’un parfum qui te correspond tellement que l’on dirait presque qu’il a été fabriqué à ton intention.
Ce parfum c’est la fille de Berlin de Serge Lutens.

 

DSC_0985

« Dangereux voyage où tout se perd dans l’univers… »

Lorsque j’ai senti ce parfum pour la première fois, j’ai eu un choc.
Après cette rose qui surgit immédiatement est apparue une seconde sensation que j’adore (et qui je le sais va me faire passer pour une fille gravement atteinte).
Pratiquement simultanément, j’ai ressenti au niveau de mes papilles un goût de métal.
Je sais (comme vous le savez sûrement aussi) que dans la sphère ORL tout est plus ou moins lié et il m’est déjà arrivé de ressentir une sensation gustative lorsque je respirais des parfums.
Thierry Mugler

avait même exploré cette tendance avec sa collection capsule le goût du parfum.
Mais là, ça va plus loin.
Cette sensation, je ne l’avais jamais ressenti de façon aussi forte.
Et c’est là que j’ai ressenti ce goût que j’adore (et c’est la que commence ma minute psychopathe) : la sensation métallique du goût du sang.
Oui, j’aime cette sensation métallique dans la bouche.
Comme j’aime l’odeur de l’éther et du tulle gras (Je vous avais parlé ici il y a très longtemps de mon affection pour les odeurs particulières)
Tu connais sans doute cette sensation (car on l’a toute vécue) nommée dans le monde de la boxe « De rouille et d’Os » pour résumer le goût métallique du sang qui remplit la bouche des boxeurs qui ont pris trop de coups?
Et bien voilà, La fille de Berlin c’est ça.
Une rose et du sang.
La sang par cet sensation métallique étrange.
Le sang par la couleur étonnante de ce jus.

 

DSC_0965

 

« Berlin m’appelle… »

 

Je ne suis pas allé très souvent à Berlin mais j’ai une relation particulière avec cette ville.
La première fois que j’y suis allée c’était 3 ans après la chute du mur, j’avais 18 ans.
Je me suis immédiatement sentie bien dans cette ville.
A ma place.
Qu’est ce que j’ai pu arpenter la Kurfürstenstraße, la Karl Marx Allee et m’enivrer de cette énergie sur les quais de la Station Zoo.
Qu’est ce que j’ai pu danser au Tresor (une boite de nuit construite dans l’ancienne salle des coffres de la banque centrale d’Allemagne de l’Est et qui était un haut lieu de de scène techno des années 90) et flâner dans les allées du Zoo ou sur l’île aux musées.
J’adore l’énergie qui y circule, les rencontres que j’y ai faite.
En fait, je n’y ai que des bons souvenirs.
Cette énergie, ce mystère, cette apparente insouciance et modernité qui cache une histoire bien plus complexe et dramatique sont des sensations que l’on ressent dans cette ville et que l’on ressent aussi dans ce parfum.
Serge Lutens est un enfant de l’occupation qui a grandit loin d’une mère idéalisée.
La fille de Berlin c’est un peu cette maman, une femme lointaine et inaccessible.

«Elle a des épines et ne se laisse pas faire. Quand elle peut, elle console et quand elle veut…» Serge Lutens

 

« La nuit transpire
Je veux qu’on me respire »

 

Ce parfum mérite vraiment d’être senti au moins une fois.

Déjà parce que c’est un voyage olfactif à la découverte de sensations différentes et inédites en parfumerie.

Chez Serge Lutens, L’eau froide, Laine de verre et Nuit de Cellophane étaient déjà dans cette catégorie .
La fille de Berlin vient les rejoindre.
Cette sensation est vraiment différente car c’est un parfum soliflore qui arrive à faire oublier que la rose qui le compose tellement cette senteur est riche et différente.
Et c’est tant mieux, car ces parfums à base de rose qui arrive avec leurs gros sabots fleuris, on n’en peut plus!
Enfin, une rose différente.
Enfin un parfum qui prouve qu’un parfum à base de rose n’est pas obligé d’être fleuri.
La fille de Berlin ce n’est pas la rose de jeune fille, c’est une rose pure mais cette sensation métallique la transforme, l’embellit.
Alors si vous en avez l’occasion, je vous conseille vraiment d’aller faire un tour du côté de Berlin en allant découvrir ce merveilleux parfum qui est devenu ma nouvelle addiction.

 
La nuit de Berlin
Serge Lutens

66 euros chez Origines Parfums

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma redécouverte de Féminité du bois (et accessoirement où acheter des parfums Serge Lutens moins cher!)

 

 

PENTAX DIGITAL CAMERA

 

 

 

La première fois que j’ai découvert Féminité du bois, c’est en 1994.

 

J’avais 18 ans, j’étais vendeuse en parfumerie dans un grand magasin parisien et humer des fragrances, je faisais ça toute la journée.

 

J’ai toujours aimé les parfums peu commun, qu’on ne sent pas sur tout le monde.

 

Je portais odeur 53 de Comme des garçons à l’époque (dans le genre odeur peu commune, ce parfum se posait là!) et la première fois que j’ai senti féminité du bois, j’ai eu un gros crush.

 

Vendu sous l’étiquette Shiseido à l’époque et déjà formulé par Serge Lutens, Féminité du bois est un parfum peu commun.

 

Bâti autour de l’odeur du bois de cèdre (plus de 10% de la formule) qui lui rappelle les odeurs puissantes et boisées du Maroc découvert dans sa jeunesse.

 

Cette note boisée est féminisée par des notes fleuries d’Ylang, de rose et de violette et adoucit par des notes de prune, cardamome et cannelle.

 

Considéré comme l’un des premiers parfum boisé pour femme, un magnifique mélange qui ouvrira la voie à de nombreux autres.

 

Mais féminité du bois à cet aura de parfum de niche et cette odeur peu commune qu’on ne sent pas sur tout le m.onde.

 

Si je vous parle de Féminité du bois c’est qu’il existe un site qui permet d’acheter des parfums moins cher et que ce site propose les parfums de Serge Lutens.

 

Ce site c’est Origines parfums.

 

Ce site regroupe de nombreuses marques de parfums (Guerlain, Lolita Lempicka,Calvin Klein,etc… mais aussi de la cosmétique (La prairie, lancôme, Dr Renaud) et aussi du maquillage (Revlon, OPI, Paul et Joe, etc..)

 

Et bien sûr, il y a du Serge Lutens.

 

Ils y sont tous: de Datura Noir à Ambre Sultan, de la fille de Berlin à l’eau Froide et bien sûr, Féminité du bois.

 

 

 

PENTAX DIGITAL CAMERA

 

 

Tu sais que les parfums de Serge Lutens sont des parfums de niche et qui dit parfums d’une qualité supérieure dit parfum plus chers.

 

Chez Sephora, féminité du bois coûte 84 euros.

 

Sur le site Origines parfums, le flacon de féminité du bois est à 70 euros 50.

 

Soit une réduction de 20,6%.

 

Pour les conditions d’expédition, mon colis de deux parfums (J’ai aussi reçu Datura Noir dont je vous parlerais bientôt) a été expédié un vendredi et il était le lundi midi dans ma boîte aux lettres.

 

Les flacons étaient parfaitement emballés et protégés.

 

Pour les parfums Lutens, ce site est vraiment un bon plan que je tenais à vous faire partager.

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Datura noir de serge Lutens: Smells like a toxic girl.

 

 

 

Aujourd’hui je vais vous parler d’un parfum dangereux….

 

Un parfum envoutant, obsédant jusqu’à l’excès.

 

Un parfum qu’on ne sent pas sur tout le monde et qui a une très forte connotation sensuelle.

 

Ce parfum c’est datura noir de serge Lutens.

 

Datura noir tire son nom du Datura, une plante aux propriétés hallucinogènes, parfois mortelles et considérée comme une drogue dangereuse.

 

Ces tiges sont pourpres très foncées d’où le nom de Datura noir.

 

Pour évoquer cette plante, Serge Lutens a imaginé un parfum très opulent avec un sillage très prononcé.

 

Des senteurs de fleurs blanches, mêlées à un fond plus amandé, poudré et vanillé.

 

C’est une fragrance gourmande , poudrée mais pas dadame.

 

Plus une odeur entétante et narcotique.

 

Il a quelque chose d’ensorcelant,  à l’image de la plante hypnotique et hallucinogène dont il est inspiré.

 

Des notes de tête de citron, mandarine et osmanthus laissent  place à un coeur de tubéreuse, ylang-ylang, amande amère et coco.

 

Le fond renforce cet aspect poudré et sensuel avec des notes  d’héliotrope , de musc blanc et de vanille.

 

Datura noir est un parfum pour les femmes sensuelles, très féminine et qui s’assumment.

 

Un parfum qui ne laisse pas indifférent….

 

Et que, personnellement, j’adore.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !