Posts Tagged ‘Aussie 3 minutes miracle reconstructor’

Mon nouveau blond (Pourquoi ? Comment ? Entretien ?)

Je vous retrouve aujourd’hui pour un article sur mon blond parce que oui, je suis atteinte du curieux syndrome que j’appelle familièrement « La fin absolue du blond » et qui se traduit principalement par le fait de vouloir être toujours plus blonde, de n’être jamais satisfaite de son blond (pour moi, je le trouve trop jaune) et chercher toujours de nouvelles solutions pour avoir une jolie chevelure à la hauteur de mes souhaits.

 

Alors, depuis mon dernier article ici, j’ai updaté mon blond, je suis passé au stade supérieur en faisant des mèches.

Voilà comment sont mes cheveux aujourd’hui

Mon idée de base étant de créer une démarcation moins visible entre mon Tie and Dye (que je me suis mise très vite à détester) du départ et le reste de ma chevelure.

J’ai fait ses mèches moi même  avec un kit mèches acheté en grande surface.

Ce kit permet de faire des mèches soit avec un petit pinceau pour obtenir des mèches contrastées soit avec un bonnet pour un effet plus fondu.

J’ai choisi le bonnet. C’est à dire que l’on pose un bonnet avec plein de mini trous sur la tête (instant glamour) puis on sort de fine mèches de cheveux  par les trous avec un crochet. On décolore ensuite ces mèches.

Le résultat est censé donner un blond qui se fond dans la chevelure et permettre de gérer plus facilement la repousse.

Pour faire vos mèches toute seule, je vous conseille de ne pas l’être. Seule.

En effet, j’ai été bien contente que ma fille m’aide à sortir les mèches (surtout à l’arrière de la tête) et m’aide à poser le produit de façon uniforme.

Petite particularité, comme j’avais déjà un tie and dye (et donc toutes les mi longueurs de mes cheveux décolorées) nous n’avons posé le produit décolorant que sur les parties non décolorées des mèches pour ne pas les abîmer inutilement et pour éviter d’avoir des pointes trop claires.

Seconde particularité, le bonnet de mèches permet de doser l’intensité du résultat final. On peut sortir une mèche tous les 2-3 trous afin d’avoir un résultat plus léger.

J’ai choisi de sortir une mèche par trou afin d’avoir un résultat bien intense (c’est ce que je voulais) et surtout pour rattraper la démarcation de mon Tie and Dye.

J’ai laissé posé le produit le temps maximal recommandé sur la notice ( 40 mn) toujours pour essayer d’avoir un résultat le plus proche possible des parties déjà décolorées de ma chevelure puis j’ai rincé.

Après un premier shampoing basique pour retirer tous les résidus de décolorant, j’ai décidé d’utiliser un shampoing qui neutralise les reflets jaunes des blonds.

Ce shampoing que j’avais acheté la veille, c’est le No Yellow de Fanola.

Ce shampoing fait le buzz sur instagram et Youtube et j’avoue que ce sont les avant-après aperçus sur le net qui m’ont encouragé à l’acheter.

On y voit des chevelures pratiquement jaunes ressortir avec un blond froid magnifique

Le plus dur avec ce produit c’est de bien le repartir de façon identique sur toute la chevelure afin qu’il prenne partout de la même façon et ne pas se retrouver avec une partie de la chevelure plus cendrée que le reste.

Pour cela, je fais toujours un premier shampoing avec mon shampoing habituel. Le shampoing déjaunissant mousse mieux et se répartit ainsi beaucoup mieux sur cheveux propres.

Sur cheveux très mouillés, j’applique une bonne quantité de produit sur le dessus de la tête et je répartis sur l’ensemble de la chevelure. Je malaxe bien mes mèches pour que le shampoing prenne bien partout. Si besoin, je rajoute un peu d’eau pour bien faire mousser et bien repartir puis ensuite avec un grand peigne à larges dents, je peigne mèches par mèches . Enfin, je checke ma chevelure dans un miroir pour vérifier que je n’ai oublié aucune zone de ma chevelure.

Je laisse toujours agir les produits déjaunissant environ 3-4 mn pour un shampoing (le temps de me savonner sous la douche) et 10mn pour un masque (la patine Jacques dessange dont je vous avait parlé ici) .

Je l’avais lu sur le net et la vendeuse m’avait prévenu, le No Yellow agit très très vite.

J’ai quand même décidé de ma savonner le corps avant de rincer ma chevelure.

En sortant de la douche, mes cheveux avaient des reflets gris !

Sur cheveux secs, ces reflets sont devenus cendrés mais en le laissant 2-3 minutes de plus, j’aurais sûrement eu les cheveux d’une petite mamie.

Donc faites très attention si vous utilisez ce shampoing (sauf si vous voulez avoir des cheveux gris, c’est une tendance du moment. Dans ce cas, laissez le agir plus longtemps)

 

Voilà donc le pourquoi de mon nouveau blond (rattraper mon Tie and Dye foireux) et le comment (mes mèches Homemade).

 

Maintenant, passons à l’entretien.

On ne va pas se mentir, la décoloration est le traitement capillaire qui flingue le plus les cheveux .

Alors si on veut avoir un beau blond, la couleur ne suffit pas. Un cheveu souple et brillant est un vrai plus.

Entretenir son blond, ça prend du temps et c’est un budget, il faut le savoir.

Voici les produits que j’utilise pour ma routine :

 

  • OLAPLEX 
  1. Je ne vais pas revenir sur ce produit, je crois que c’est ma découverte absolue de ce début d’année et je vous en ai déjà beaucoup parlé ici

Après avoir testé la procédure Olaplex 1 et 2 chez ma coiffeuse en janvier et avoir été enchantée par le resurésu, j’ai acheté l’Olaplex 3 et je l’utilisais au départ toutes les semaines.

Maintenant, je l’utilise en moyenne tous les 15 jours. Je le laisse agir en avant shampoing sur cheveux préalablement mouillés. Il faut le laisser agir minimum 10mn mais plus on le laisse agir meilleur est le résultat.

Je le laisse donc agir en moyenne 2-3 heures.

  • Bain D’Huile

Tous les 15 jours , en alternance avec l’Olaplex, je fais un vrai bain d’huile qui va nourrir et régénérer les cheveux en profondeur.

Pour cela, j’ai une petite recette particulière:

-1 cuillère à soupe d’huile de coco que je fais fondre au bain marie jusqu’à ce qu’elle soit chaude.

-1 cuillère à café d’huile d’Argan

-1/2 cuillère à café d’huile de ricin

-1/2 cuillère à café d’huile d’amande douce.

J’applique ce mélange sur mes longueurs, je le laisse poser 10-12 heures (je le mets généralement vers 20h et je le rince le lendemain matin).

 

Ensuite, je passe au shampoing et au soin et là j’ai 2 routines selon le temps que je peux accorder à mes cheveux.

  • Ma cool routine

Si on est le week-end, je fais un shampoing et un vrai masque que je laisse agir le plus longtemps possible (une bonne demi heure minimum).

Dans ce cas, j’utilise le shampoing Apotek acheté chez Action. C’est un shampoing basique qui nettoie bien les cheveux sans les emmêler.

 

Ensuite, on passe au masque!

J’ai une collection (oui, oui, je n’ai pas honte de le dire) de masques que j’utilise selon l’envie et l’état de mes cheveux.

Mes masques préférés sont :

Le masque merveilleux d’Ultra doux. Il sent très très bon, agit assez vite (5mn) laisse les cheveux doux, souples, brillants. 8/10

Le masque à la banane Fructis. Rien que pour son odeur, je lui mets un 9/10. Il sent super bon la vraie banane (et pas une odeur chimique), l’odeur reste dans les cheveux même après le rinçage, il laisse les cheveux doux, souples , démêlés mais je le trouve un peu juste au niveau nutrition pour des cheveux bien désséchés comme les miens. Je l’utilise donc souvent comme base pour un soin plus profond : je fais chauffer une cuillère à soupe de masque 10 secondes au micro ondes puis je rajoute 1 cuillère à café d’huile de coco (pour la nutrition) et quelques gouttes d’huile d’amande douce (ou de ricin). Je mélange et j’applique sur mes longueurs. La chaleur du masque va ouvrir les écailles du cheveux pour favoriser la pénétration des actifs. Je rince au bout d’une heure.(attention, je ne fait pas ce masque juste après mon bain d’huile car mes cheveux seraient vraiment trop graissés et alourdis mais plutôt quand je n’ai pas le temps de faire un soin profond.)

-Le masque Elsève huile extraordinaire à l’huile fine de Coco.  Mon super chouchou ! Il rend mes cheveux ultra doux, brillants, légers, nourris sans être alourdis et gainés. Son odeur de Coco reste dans les cheveux jusqu’au shampoing suivant et surtout il nourrit mes cheveux. Lui c’est un 10/10, dès que j’ai fini je le rachète !

 

  • Ma speed routine

On a toute une vie active et si tu es comme moi, tu as des moments (pour moi, c’est clairement en milieu de semaine) où tu dois te laver les cheveux mais où tu n’as pas le temps de leur faire un soin profond.

Dans ce cas, j’ai ma valeur sûre, la gamme Aussie.

Alors oui, les shampoings et soins Aussie contiennent des silicones mais je n’ai pas trouvé mieux pour me faire une chevelure de bombasse en moins de 5mn.Et je pense que quand les cheveux sont décolorés, il n’y a rien de mieux qu’un peu de silicones pour leur donner un joli aspect.

Actuellement, j’utilise la gamme nourish, le shampoing et le 3 minutes miracle Deep treatment. Je suis toujours autant impressionnée par l’efficacité du 3 minutes miracle. Ce soin démêle, gaine, nourrit, assouplit et lisse les cheveux. Il sont souples, doux, légers et super brillants.

Je n’ai jamais des cheveux aussi beau que quand j’utilise cette gamme.

Jusqu’au shampoing suivant

Je me lave les cheveux 2 fois par semaine. Entre temps, je les entretiens avec deux types de produits.

  • Des huiles sans rinçage.

J’utilise ses huiles soit après le shampoing sur cheveux secs quand je veux les mettre en forme ou dès qu’ils commencent à avoir un aspect un peu sec ou à manquer de brillance.

J’utilise deux huiles en alternance et selon mes besoins:

-L’huile 3 Miracle oil reconstructor Aussie

Toujours accro à son odeur (l’odeur de chewing gum typique de la marque dont je suis fan), une seule pompe redonne douceur, brillance et souplesse aux cheveux. Elle peut aussi s’utiliser en avant shampoing. j’ai bien sûr essayé mais je n’ai pas été convaincue par cet usage.Il faut en mettre très peu car elle peut facilement graisser les cheveux mais pour son prix elle fait très bien le job.

 

-La mythic oil de l’Oréal.

Beaucoup plus chère que l’huile au dessus, je l’utilise surtout comme un protecteur de chaleur avant de passer mes cheveux à la glam brush. J’adore son odeur et sa légèreté. contrairement à l’huile Aussie, on peut ne mettre 4-5 pompes, les cheveux ne seront pas graissés.

Des shampoings secs

J’utilise deux shampoings secs en alternance.

Le shampoing sec Batiste . J’ai testé pratiquement tous les shampoings secs de la gamme. ma préférence va au blush, au brit et au classic qui sont très facile à éliminer. Je plébicisterais plus le blush pour son odeur fleurie.

J’ai beaucoup moins aimé le marrakMar. il a une odeur délicieuse (encore meilleure que la blush, c’est mon odeur préférée chez batiste) mais il est très très difficile à éliminer avec un seul brossage. il faut limite frotter les cheveux à al main pour retirer le plus gros avant de brosser très longtemps et il reste toujours une sensation poudrée. Pas top!

Mais je dois vous avouer que j’utilise mes shampooings Batiste parce qu’il faut bien que je les termine puisque j’ai découvert le graal en matière de shampoing sec.

Le miracle dry shampoo colour mate d’Aussie.

Ce shampoing purifie et dégraisse les racines sans laisser aucun résidu. J’ai été très surprise à la première utilisation car quand on le vaporise on a l’impression de vaporiser de la laque. C’est exactement la même texture. Comme je l’avais acheté très peu cher (2 euros alors qu’il est vendu presque 7 euros en grande surface) chez action, j’ai même cru qu’il était défaillant.

Mais non! Il suffit de le laisser sécher et voilà. Même pas besoin de brosser, les cheveux sont légers, dégraissés et les restent plus longtemps qu’avec le shampoing batiste en plus! Autant vous dire que je suis retournée chez action avant qu’il n’y en ait plus et j’en ai acheté 3 d’avance!

 

Pour finir cet article capillaire, je vous donne quelques conseils:

-Essayer d’investir dans une brosse en poils de sanglier. Vraiment ça change tout! Avec ce type de brosse, le brossage débarrasse les cheveux de la poussière, réparti le sébum sur les longueurs , réduit l’électricité statique et coiffe les cheveux sans les casser.

-Essayer d’éviter le plus possible les sources de cahleur. par exemple, j’adore ma brosse céramique Glam Brush et je l’utilise pour donner un aspect extra lisse à mes cheveux déjà raides. Mais en contrepartie, je n’utilise pas de sèche cheveux et je laisse sécher mes cheveux à l’air libre.

-Faites couper régulièrement les pointes vos cheveux. Hélas quand vos cheveux ont été casses par une décoloration trop agressive le seul moyen de récupérer vos cheveux c’est de les couper régulièrement afin qu’ils reprennent de la densité au fur et à mesure de la repousse. Pour moi ça a pris 8 mois, 2 coupes et une procedpro Olaplex 1et 2 à chaque coupe.

Si vous aussi avez les cheveux abimés ( je sais que vous êtes nombreuses par vos messages sur les réseaux sociaux et par vos mails) ne désespérez pas. On peut récupérer des cheveux potables, j’en suis la preuve !Bon courage à toutes.

(suite&hellip

Rendez-vous sur Hellocoton !