Le grand secret de l’univers: le truc de l’anticernes.

L’autre jour, je parlais de mon anticernes sur Twiiter (ouais, parfois j’ai des conversations super philosophiques j’avoue) et une twitta m’a demandé quel était mon anticerne pour obtenir un contour de l’œil comme le mien. Cet article est un peu pour elle.

Dans ma recherche éperdue d’un anti cernes de folie, j’en étais restée à l’Anticernes L’effaceur de Gemey maybelline que j’aimais beaucoup car hydratant et ne marquant pas les petites ridules mais que j’aimais beaucoup moins car je ne le trouvais pas assez couvrant.

Oui, je trouvais qu’une légère ombre subsistait sous mes yeux après avoir appliqué cet anticernes et ça me chafouinait

J’avais une certaine idée de la perfection, un dessous de l’œil lisse et légèrement plus clair que mon teint pour donner un effet lumineux, ce qui est assez jouable puisque depuis que je suis rentrée de Mayotte, j’ai la peau qui a foncé.

Dit comme ça c’est assez étrange mais je vous jure que c’est vrai.

Avant de partir j’étais NC15 chez Mac, Gobi (voir Montblanc) chez Nars.

Depuis mon retour, je suis Deauville chez Nars, NC25 chez Mac. Clairement, j’ai pris 2 tons. Ce n’est pas dû au bronzage puisque j’ai débronzé depuis 6 mois. Non, non, ma peau a foncé.

Mais revenons en à mes moutons, l’anticernes.

Avant mes pérégrinations mahorases de 3 ans, il y avait  chez Mac un anticernes qui cumulait toutes mes demandes (super couvrance+ un côté crémeux et hydratant) c’était le studio sculpt. Mais il n’existe plus.

Alors en allant chez Mac en septembre, je demande à la MUA quel anticernes me conviendrait.

Tout de go, elle me dit le prolongwear.

Woooooooooo ! Calmos mon amie ! Le prolongwear c’est pas l’anticernes super couvrant super longue tenue (et donc sous-entendu super sec ?)

Si, si madame. Mais avec une bonne crème ça passe.

Bon, j’achète le prolongwear en NW15 (deux teintes en dessous de mon fond de teint NC25). Effectivement ça couvre bien et donne un contour de l’œil très lumineux et bonus, on peut même en mettre sur l’ensemble de la paupière comme base de maquillage.

Mais ça marque un peu quand même. Même en mettant mon aquaphor d’Eucerin tous les soirs et une super crème contour des yeux le matin.

J’étais toujours autant chafouine. Chafouine de mon contour des yeux qui n’était pas comme j’aurais aimé qu’il le soit.

Le jour du Black Friday, je suis allée chez Mac. Pas le même Mac que d’habitude. Et dans ce magasin assez vide (j’y étais à 11h du matin, il n’y avait encore pas grand monde) j’ai pu discuter avec la vendeuse. Déjà, elle a trouvé que je me maquillais très bien et n’a même pas tiqué quand je lui ai dit que c’était des fards Urban Decay.

Puis on en est venu à mon anticernes. Et mon CDY qui me chafouinait. C’est là qu’elle m’a dit un grand secret de l’univers.

Le même genre de grand secret que le crayon beige dans la muqueuse, sucer son doigt pour ne pas avoir du rouge à lèvres sur les dents. Ce genre de secret indispensable que quand tu le connais, tu te demandes comment tu as pu vivre sans le savoir..

Elle m’a dit « Faut mettre une goutte d’huile sur votre contour de l’œil  Madame . De l’huile visage ou même de l’huile d’argan ça marche très bien. Puis arrêtez d’appliquer votre anticernes au pinceau (j’utilisais le 130 de Mac), appliquez le au beauty blender, vous allez voir la différence »

J’étais comme ça :

Visage de l’étonnement.

« Mais il faut mettre de l’huile avant ! De quoi est ce que tu m’exprimes ? De l’huile sous mon anticernes ? Mais mon anticernes va migrer de fou sur une base grasse. »

-« Non, non, madame. Essayez. Vous allez voir »

Alors j’ai acheté un beauty blender mini format pour être plus précise dans l’application.

J’ai décidé d’utiliser mon huile visage Oil absolute de Filorga que j’utilisais déjà le soir depuis quelques temps et dont j’étais très satisfaite(je vais vous en parler très vite car cette huile est géniale).

Donc pour un contour des yeux lisse et unifié, voici comment je fais :

-J’applique ma crème contour des yeux comme d’habitude puis je la laisse pénétrer 5-10mn (le temps de mettre mes fards à paupières, liner et mascara puis mon fond de teint).

-Ensuite je dépose une goutte d’huile sur le bout de mon index et je réparti cette goutte sous mes deux yeux puis je prends mon beauty blender mouillé et bien essoré (donc juste humide) et je fais pénétrer l’huile avec en tapotant doucement la zone.

-Ensuite, je prends une goutte de Prolongwear (il en faut vraiment très peu car il est très couvrant) et je le répartis sous mes deux yeux.

-Avec mon beauty blender, je tapote pour bien faire pénétrer le produit. Il reste généralement un peu d’anticernes sur l’éponge. J’en profite pour tapoter l’arête de mon nez, la zone entre mes deux sourcils et le contour de mes lèvres pour illuminer ces zones.

-Puis je poudre avec un pinceau duofibre (188 de Mac) et une poudre lissante (la poudre lissante éclat de Séphora)

Et voilà le résultat.

Tête de mérou mais contour des yeux super lisse.

Un contour de l’œil super lumineux et lissé. Youhouuuuuuuuuuuu ! On dirait que j’ai 25 ans !!!!!

Ah, non, en fait ! XD

Mais ça fait bien la blague. cette astuce d’utiliser un peu d’huile visage avant de poser son anticernes permet d’utiliser un anticernes très très couvrant (et donc plus sec) sans marquer le contour de l’œil, c’est assez fou mais c’est vrai.

Et moi, ça a changé ma vie.

Je te conseillerais bien sûr d’utiliser l’huile Filorga dont je suis dingue mais elle coûte un bras et pour être honnête avec toi, c’est la marque qui me l’a envoyée. Mais si tu as un cadeau à te faire offrir ou à t’offrir à Noël, ça peut être une opportunité car cette huile fera du bien à l’ensemble de ton visage puisqu’elle est hydratante, anti rides et anti tâche (et sur ce dernier point elle est réellement bluffante d’efficacité). Mais j’ai testé ce truc avec de l’huile d’argan pure (une goutte pour les deux yeux), de l’huile d’avocat et ça fonctionne aussi bien.

Donc pour résumer:

il faut appliquer une goutte d’huile visage avec un beauty blender, puis poser ton anticernes et enfin poudrer avec une poudre lissante qui ne se figera pas dans les plis.

Alors? On dit merci qui?

Merciiiii Miss Lipstick!!!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comment Lush a sauvé mes cheveux? 2ème partie: L’après Shampoing Retread

 

 

Après ma première partie sur le fabuleux soin chaud à l’huile Damaged qui a vraiment contribué à transformer la paille que j’avais sur le crâne en véritable chevelure, voici le second produit capillaire Lush qui m’a vraiment bluffé par son efficacité et qui est devenu un incontournable de ma routine cheveux.

Généralement, quand tu as des cheveux comme les miens (décolorés et asséchés par les traitements chimiques), les après shampoings ne sont pas une gamme de produits que tu utilises. Tout simplement parce que souvent ce n’est pas suffisant pour démêler et adoucir ta crinière et que souvent, pour avoir des cheveux au top, il faut passer par des textures plus costaudes comme des masques.

Je crois que je suis une collectionneuse de masques pour cheveux. Tu rentres dans ma salle de bains, tu as l’impression d’être au rayon produits capillaires de ton supermarché. Il y en a partout !

Pour la plus grande joie de ma fille qui les utilise aussi.

Je fais des masques systématiquement après chaque shampoing mais parfois, le temps me manque de laisser agir mon masque 30mn, le rincer, etc…

Pour ces jours de speed, j’étais à la recherche d’un après shampoing qui lisse, assouplisse et gaine mes cheveux comme un masque sans la contrainte de temps.

Et je l’ai trouvé.

C’est Retread de Lush.

Le pot semble assez cher à l’achat (16 euros 95 pour un après shampoing, ça fait mal !) mais on comprend assez vite que le prix sera rentabilisé au final.

Première impression, il sent très bon le melon. Une odeur délicieuse qui reste longtemps après le shampoing.

A la 1ere utilisation, j’ai plongé généreusement ma main dans le pot et vas –y que je te badigonne les cheveux. Comme un après shampoing classique quoi !

Sauf que non en fait, il faut en mettre beaucoup moins qu’un après shampoing classique (tu la vois l’économie ? tu le gardes beaucoup plus longtemps) ? J’ai donc démêler mes cheveux avec un gros peigne et laissé agir le temps d me savonner sous la douche puis rinçage. Et là, je sentais mes cheveux très lourds. Pas gras non. Mais lourd.

Ça c’est confirmé en séchant. Mes cheveux étaient alourdis comme jamais. Du coup, sur la 1ere utilisation, j’ai été un peu déçue.

Je suis allée à la pêche aux infos sur le net, et là, j’ai vu de nombreuses utilisatrices qui disaient en utiliser très peu et bien le répartir.

Elles disaient aussi qu’on avait pas forcément une impression de douceur comme avec d’autres après shampoings mais que c’était une fois sur cheveux secs que le miracle se produisait.

Alors, j’ai redonné sa chance au produit comme dirait l’autre, et j’ai suivi les conseils d’application que j’avais glané sur la toile.

Et là, le miracle s’est produit : Des cheveux super doux, comme gainés et qui sentent bon, mais bon !

J’ai même testé (comme lu sur le net aussi) de l’utiliser en leave in, c’est à dire comme soin sans rinçage sur cheveux mouillés (attention, il faut en mettre vraiment très peu, à peine 1 noisette). Là encore, le résultat est surprenant surtout sur les cheveux à tendance électriques avec le froid, qui sont gainés et assouplis.

Du coup, je l’utilise pratiquement à chaque shampoing soit en après shampoing classique, soit en soin s!ns rinçage.

Voilà donc mon 3eme coup de cœur capillaire de la marque Lush après Trichomonia et Damaged.

J’ai très envie de tester d’autres produits Lush, notamment le shampoing Rehab. N’hésitez pas à me donner votre avis en commentaires si vous l’avez déjà testé.

Et vous, aimez vous les produits Lush ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comment Lush a sauvé mes cheveux! 1 ere partie: Damaged

Bon aujourd’hui, on va parler cheveux.

Lorsque j’ai fait mon Tie and Dye début octobre, mes cheveux déjà fragilisés par un color out et une décoloration (dont je vous ai parlé ici) ont vraiment vraiment bien morflé.

Ils étaient devenus comme de la paille.

J’ai donc décidé sur les conseils de ma coiffeuse de reprendre sérieusement les bains d’huile, que je n’avais jamais complètement laissé tomber mais que je faisais moins souvent.

J’ai donc commencé par des bains à l’huile d’argan que je laissais poser toute la nuit.

Mes cheveux étaient si assoiffés que le lendemain matin, ils avaient pratiquement tout absorbé.

Je les lavais, je faisais un masque ensuite mais malgré ça, le résultat n’était pas foufou non plus. Ils redevenaient très vite secs.

J’ai donc tenté un mélange 50/50 huile d’argan et huile de coco : le résultat était un peu plus probant mais ce n’était pas encore ça en terme de réparation.

Puis, je suis allée chez Lush.

Lush c’est un peu un lieu de perdition pour moi.

Quand j’y vais je ne peux m’empêcher de craquer pour mes chouchous d’amour : Le pain moussant Cassimousse, la barre de massage Cœur Tendre (je suis totalement accro à son odeur et en hiver, c’est mon doudou olfactif) et le shampoing solide Trichomonia qui est vraiment très bien pour les cheveux secs.

Mais là, en plus de mon réassort de mes petites tchointeries habituelles, j’ai craqué.

Je voulais un produit pour mes cheveux car j’étais un peu désespére.

Et là, j’ai découvert le Graal capillaire!

Et j’ai déjà découvert ce concept qui fait de moi aujourd’hui, une accro à ce type de produit en même pas deux mois d’utilisation, tellement c’est bien, tellement c’est génial, tellement mais qu’est ce qu’on est bêtes de ne pas y avoir pensé avant: Les soins chauds à l’huile.

Les soins chauds à l’huile sont des petites sucettes (oui, ça ressemble vraiment à ça) que l’on dissout dans de l’eau chaude et qui se transforme en une crème prête à être répartie sur les cheveux pour un soin profond (puisque la chaleur active la pénétration des actifs) avant shampoing.

Une sorte de bain d’huile mais en mieux car extrêmement concentré et surtout en plus rapide puisque là où tu laisses agir toute la nuit ton bain d’huile habituel, selon Lush c’est réglé en 20mn).

Mon sauveur capillaire a été Damaged (son nom parle pour lui, c’est pour les cheveux flingués) et ses supers actifs anti cheveux de paille (huile d’olive, huile d’amande douce et huile d’avocat).

 

Bonus, il sent incroyablement bon la vanille.

La vendeuse m’avait briffé, au départ, il faut utiliser très peu d’eau très chaude pour dissoudre la sucette. Pour bien dissoudre, il suffit de remuer le bâtonnet dans ton récipient. Au bout d’un moment, la texture va être tellement compacte que tu auras du mal à remuer. C’est le moment de rajouter de l’eau et de continuer à bien mélanger au fur et à mesure jusqu’à obtenir une substance crémeuse comme celle-ci.

Laisse un peu refroidir le soin (une dizaine de minutes) pour l’appliquer sans te brûler et c’est parti.

Je l’applique sur toutes les parties décolorées de mes cheveux. Il est déconseillé de l’appliquer aux racines sauf si tes cheveux sont secs de nature (comme les cheveux afros par exemple).

Puis, je masse pour bien répartir et je laisse poser. Pour maximiser les effets réparateurs, tu peux couvrir ta tête avec une charlotte (option glamour) ou avec un casque que tu te seras confectionné avec du papier alu (option peu glamour mais efficace).

Normalement, il va te rester pas mal de produit dans ton récipient. Et c’est plutôt une bonne nouvelle car une fois fondu, le produit se conserve un mois dans un récipient fermé ( un tupperware pour moi) et il suffit de le faire réchauffer 1mn au micro ondes quand tu veux le réutiliser à nouveau pour bénéficier d’un nouveau soin chaud à l’huile.

En l’utilisant une fois par semaine (le dimanche), j’arrive à faire 5 soins avec une sucette. Ce qui compense un peu son prix de 9.95 euros.

Et les résultats ?

Hé bien, la première fois que j’ai fait ce masque, je n’en ai pas cru mes cheveux !

D’abord, j’ai trouvé le produit très facile à appliquer. On trempe les mains dedans, on patouille, on masse, c’est jubilatoire (Bonus ; ne rincez pas vos mais après mais massez les bien avec le reste de produit .Elles seront toutes douces et nourries).

Ensuite, il est très facile à rincer contrairement aux bains d’huile que c’est un peu une tannée, on est d’accord.

Là, un bon rinçage et un shampoing suffisent.

Une fois secs, les cheveux sont très doux, souples, comme regonflés de l’intérieur et gainés. Et si vous faites une cure de ce produit, l’effet va se cumuler au fur et à mesure des utilisations. Grâce à Damaged et à mon second produit Lush dont je vous parlerai dans un prochain article (ce teasing de ouf digne de black mirror mandieu !), j’ai vraiment récupéré une nature de cheveux beaucoup plus jolie. Oui, bien sûr je dois couper mes pointes mais mes longueurs sont sauvées.

 

Je suis tellement fan de cette sucette que j’en ai déjà entamé une seconde et que j’en ai déjà racheté une troisième parce que ce produit a vraiment contribué à redonner vie à mes cheveux et que son effet n’est pas juste en surface mais perdure vraiment.

Si vous aussi, vos cheveux vous font de la peine et vous semble au bout du rouleau, essayez Damaged de Lush.

Foi de lipstick, ce n’est pas souvent que encense un produit mais quand un produit est génial, je le dis !

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mes derniers coups de cœur chez Mac cosmetics

Coucou les filles,

Comme vous le savez, mes filles sûres du makeup, Mac c’est un peu ma marque chouchou à moi que j’ai.

Pratiquement tous mes rouges à lèvres viennent de chez mac, J’ai 3 big palettes pleines de fards à paupières de la marque, des blushs, des poudres, etc… En bref, je suis une bonne cliente.

Surtout que depuis que je suis revenue de Mayotte (cet été donc) je n’ai pratiquement acheté mes produits que chez eux. Ceci est principalement dû à mon boycott presque total de l’enseigne Sephora (il va falloir que je vous parle de ma révolte vis à vis de la politique commerciale de Sephora dans un article parce que j’en ai gros…)

Je voulais vous faire une petite revue de mes derniers coups de cœur chez Mac donc c’est parti!

 

  • Le rouge à lèvres Paramount et le lipliner mahogany.

Il faut que je vous raconte ma dernière lubie makeupesque du mois de Novembre.

J’ai lu sur le site internet d’un magazine très sérieux (Allure pour ne pas le nommer) que le rouge à lèvres que portait Jennifer Aniston quand elle jouait Rachel dans la série Friends (ouais, ça date) était Paramount de Mac.

D’ailleurs j’ai aussitôt relayé la nouvelle sur twitter.

Et ça a gentiment commencé à devenir une sorte de petite obsession pour moi.

Tu sais ce genre d’obsession qui te fait faire une recherche « Paramount Lipstick Mac Cosmetics » dans google images.

Ce genre d’obsession là.

Le jour du Black Friday, je me suis retrouvée à l’insu totale de mon plein gré dans une galerie commerciale.

C’est vrai en plus, j’allais chercher l’I Phone que ma fille s’était commandée sur internet.

Et bien sûr dans cette galerie commerciale, il y avait un Mac avec –20% dés 50 euros d’achat.

Et qui c’est qui s’est acheté le combo Paramount lipstick et mahogany lipliner ?

Parce que j’ai une obsession pour les crayons à lèvres aussi (cherche pas, ça m’est arrivé il y a un an et c’est juste une source de dépense supplémentaire).

Donc depuis, je le porte pratiquement un jour sur deux et j’en suis fofolle.

 

  • Le fond de teint Mineralize moisture SPF 15

Bon, quand je suis rentrée de Mayotte, j’étais un peu désespérée de ma peau les filles. Elle a eu beaucoup de mal à se réhabituer aux températures et conditions de vie de la région parisienne.

Conséquence : sécheresse importante et quelques petites (enfin petites, on se comprend !) choses à cacher comme mes magnifiques tâches pigmentaires.

Donc il me fallait un fond de teint couvrant mais pas trop et en même temps lissant, hydratant, qui tient bien. Une sorte de graal quoi !

Je l’ai trouvé dans le Mineralize moisture SPF 15.

Je vous jure, moi l’éternelle insatisfaite du fond de teint qui en changeait tout le temps, je viens d’en racheter un second flacon pour quand j’aurais terminé le premier. C’est un signe.

Il lisse la peau, floutte les imperfections, donne un fini super lumineux et est assez couvrant pour me donner un joli teint uniforme. Il tient très bien toute la journée sans déssécher la peau ou marquer les zones sèches ou marquées.

Comme me l’a dit l’autre jour la vendeuse « C’est le fond de teint parfait pour les femmes de 40 ans »

Tout moi quoi !

 

  • Le fluidiline brow gel

Vous vous rappelez puisque ce n’est pas si lointain qu’il y a encore de cela à peine 6 mois, j’avais les cheveux d’un noir absolu.

Et aujourd’hui, je suis blonde de chez blonde. Hé oui, souvent femme varie mais il y a un truc que l’on doit changer quand on change de couleur de cheveux, c’est le maquillage des sourcils.

Je dois t’avouer, chère lectrice, que les sourcils c’est un peu mon obsession.

Alors que certaines se contentent de combler les trous ou de renforcer légèrement la ligne de leurs sourcils, je les retrace entièrement, à fond dans la tendance sourcils instagram.

C’est un parti pris que j’assume totalement. J’aime les sourcils affirmés, si possible accentués.

Alors comme c’est la tendance je me lâche.

Lorsque j’étais brune, j’utilisais toujours le même produit, le gel à sourcils waterproof de make up for ever auquel je n’ai rien à reprocher. Mais bon, quitte à changer de couleur autant changer de produit et comme je n’avais jamais testé aucun produit de la gamme sourcils de Mac (My bad !), je me suis dit « Vas y ma cocotte ! » et j’ai acheté le Fluidiline Brow gel en teinte Dirty Blonde.

Que vous dire sinon qu’il est parfait. Je l’utilise avec le pinceau biseauté 236 de la même marque et il fait le job parfaitement. Sa couleur matche parfaitement avec la teinte naturelle de mes sourcils et ma nouvelle couleur de cheveux. Il tient toute la journée, est facile à travailler.

Je valide.

 

La MSF Whisper of Gilt

Cette MSF faisait partie depuis quelques années des envies makeupesques que je n’arrive pas à assouvir. C’est une poudre illuminatrice dorée claire de toute beauté qui sort toujours en quantité limitée dans quelques collections et qui est toujours sold out quelques jours (voire quelques heures) après sa sortie.

Mais, désormais, les dieux du makeup sont avec moi puisque j’ai la chance de travailler à 5mn à pied d’un Mac. autant vous dire que quand une collection sort et qu’un produit m’interesse, le midi même je susi dans la boutique!

Et c’est comme ça que j’ai enfin pu avoir ma MSF Whisper of gilt dans la collection de noël de cette année (il n’en restait plus qu’une et c’est moi qui l’ai eu!).

elle est vendu avec un petit pinceau spécial highlighter pas mal du tout dans une petite trousse pailletée rosegold de toute beauté.

 

 

Bon, le packaging c’est bien mignonnet mais ça donne quoi, cette poudre sur la face?

Et bien ça donne ça!

Tu vois cette brillance sur le haut de la pommette? C’est whisper of gilt!

Tu comprends maintenant pourquoi je la voulais tant?

 

Et toi? aimes tu Mac Cosmetics? quels sont tes produits chouchous dans cette marque? je veux tout savoir!!!!!

A très vite

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon astuce pour un contour des yeux lisse et regonflé: Le Baume Aquaphor d’Eucerin.

J’ai décidé de démarrer une nouvelle série d’articles sur ces produits de beauté pas cher qui sont super efficaces. On démarre aujourd’hui avec un baume hydratant et nourrissant carrément génial.

 

Bon, je le dis et je le répète assez souvent « La vieillesse est un naufrage » et au niveau du visage, le premier endroit où cet adage se vérifie c’est le contour des yeux ( et notamment « le dessous des yeux » comme dirait un de mes fils).

A partir de 30 ans (parfois moins quand tu as la peau particulièrement fine et sèche), tu commences à marquer. S’il y a un truc que le maquillage ne peut pas dissimuler c’est les rides.

Ou plutôt les rides ou ridules de déshydratation qui sont très souvent sur le contour des yeux.

N’as tu jamais vécu ce moment où tu appliques ton anticerne, que tu as le dessous des yeux unifié comme si tu avais 12 ans et demi. Puis tu te mets à la lumière du jour et là BIM ! ton contour des yeux est comme fripé, desséché, marqué ?

Bon, tu as eu l’impression d’avoir 12 ans et demi 30 secondes et maintenant tu te demandes si tu en as pas 90.

Quand tu as la peau très fragile, claire, fine (comme ta chère Lipstick ) ou encore en hiver, ou quand tu es un peu déshydratée parce que tu n’as pas assez bu d’eau ces derniers jours,ou que tu as tout simplement plus de 40 ans et que ton contour des yeux le sait bien, ça peut t’arriver.

Et soyons clair tout de suite : c’est nul !

 

Un jour, il y a de cela quelques années, je lisais un magazine féminin quelconque dans une salle d’attente quelconque et là, je lis à peu près cette information.

Madonna a un truc pour lutter contre les ridules sous les yeux : le soir avant de se coucher elle applique une fine couche d’Aquaphor sous les yeux.

De nombreuses stars feraient de même.

D’ailleurs c’est un must have à Hollywood et tous les maquilleurs l’utilise.

 

J’adore cette propension qu’ont les magazines à nous servir du : « Toutes les stars en sont folles (ou l’utilisent) »

« Tous les maquilleurs ne peuvent plus s’en passer » (si on listait l’ensemble des produits dont soit disant les maquilleurs ne peuvent plus se passer, ils se déplaceraient avec un semi remorque).

Mais bon, en bon mouton de la surconsommation (bééééééééé), j’étais déjà sur mon smartphone à pianoter Aquaphor sur google afin de savoir quelle pouvait être cette sorcellerie.

Et là, je découvre qu’Aquaphor est un baume de la marque Eucerin qui répare les peaux abîmées.

MMMMM ! Reste ici tu m’intéresses !

Mais qu’en plus, il permet une accélération de l’épiderme scientifiquement prouvée (bon là aussi, les promesses des produits scientifiquement prouvé, on y croit plus trop)

Et que, Last but not least, il coûte moins cher qu’un menu Big mac avec Grande frite et grand coca (environ 8 euros dans ma para habituelle).

 

Bon autant te dire que dès le lendemain, j’avais mon tube à la maison.

 

 

Le produit est très particulier, c’est un baume transparent qui ressemble un peu à un gel. La marque le définit comme un baume sans eau.

Quand tu lis sa compo, tu comprends mieux.

Paraffine liquide (pétrolatum) et cire microcristalline, Ceresin, Lanolin Alcohol, Panthénol,Glycérine, Bisabolol.

En clair, c’est un baume nourrissant, adoucissant et semi occlusif qui permet en laissant la peau dans un milieu humide, de faciliter sa régénération.

Chaque soir, depuis que j’ai découvert ce baume, j’en applique une très fine couche juste avant de me coucher. Il faut en mettre très très peu et donc le tube dure vraiment longtemps.

Le lendemain matin, ma peau a tout bu. Et mon contour des yeux est lise. La peau est comme regonflée. C’est vraiment impressionnant! Et si il m’arrive de ne pas en mettre un soir, je vois la différence le lendemain!

Alors depuis que je l’ai essayé, ce baume est devenu le seul produit qui figure ne permanence dans ma routine beauté du soir.

Je l’utilise aussi pour assouplir mes cuticules, nourrir mes lèvres avant de me coucher ou un petit pois au dessus du rouge à lèvres pour donner un effet glossy à un rouge trop sec ou trop mat.

On peut aussi en poser un peu sur le haut des pommettes pour un effet glow naturel.

 

En bref, c’est vraiment un baume multi usages à tout petit prix que je vous conseille d’avoir dans votre salle de bains.

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Back to the blonde.

Adepte des changements extrêmes, bienvenue!

Tu te rappelles de ta bonne vieille Miss Lipstick et de ses cheveux noirs? Elle t’a bien fait peur en changeant de tête et et arborant un espèce de châtain clair roux non déterminé?

Mais ce n’était que la 1ere phase de son changement capillaire car oui, les amis, j’ai encore changé!

Si tu me suis sur Instagram ou twitter, ça ne t’a pas échappé mais sinon, je te le dis tout de go: Je suis blonde!

Mais genre blonde de chez blonde!

J’ai laissé mes cheveux entre les mains expertes d’une coiffeuse qui m’a fait un sublime Tie and Dye dont je suis vraiment fan.

Me voilà donc sortie de chez le coiffeur avec mes cheveux tout blonds comme je le souhaitais.

Maintenant, un doublé défi s’ouvre à moi.

  • Conserver mon blond et faire en sorte qu’il ne vire pas au jaune.
  • Réparer mes cheveux car la décoloration les a bien abîmé quand même!

Donc, je vais vous parler aujourd’hui de la routine capillaire que j’ai mise en place pour entretenir et redonner souplesse et brillance à mes cheveux.

  • Je me lave moins les cheveux.

Hé oui! Pour que la couleur perdure, que le cheveux reprenne des forces, il faut éviter de trop le décaper. Je suis donc passé à un shampoing tous les 4-5 jours. Pour alléger et rafraichir mes racines et ma frange qui elles n’ont pas subies de décoloration, j’utilise généralement un shampoing sec le 3éme jour après mon shampoing,

J’adore le shampoing sec Batiste Blush, il sent très bon, dégraisse très bien les racines et s’élimine très facilement au brossage.

  • La veille de mon shampoing.

Je pose de l’huile sur mes longueurs et pointes avant de me coucher. Quand j’ai commencé les bains d’huile, je les faisais uniquement à l’huile d’Argan qui a pour réputation d’être très nourrissante. Maintenant je l’alterne avec de l’huile de coco. J’attache les cheveux en chignon sur le dessus de mon crâne et je vais me coucher.

  • Le lendemain matin.

Je rince très bien mes cheveux à l’eau tiède puis je lave mes cheveux avec le shampoing Trichomonia de Lush qui est spécialement conçu pour les cheveux secs ou abîmés.

C’est un shampoing solide ultra hydratant à la crème de noix de coco. Je prends mon morceau de shampoing que je frotte contre mes racines, je rajoute un peu d’eau pour bien émulsionner et je masse doucement. J’en mets aussi sur les longueurs pour bien retirer l’huile, je masse longuement et je rince.

Ensuite, j’utilise un « Shampoing bleu » pour neutraliser les reflets jaunes de ma chevelure et pour donner à mes cheveux de beaux reflets cendrés et froids.

Mon choix s’est porté sur le shampoing repigmentant terre bleue de Mulato.

J’en prends une grosse noisette que j’émulsionne sur mes longueurs et pointes et je remonte progressivement vers les racines. Le côté un peu rébarbatif c’est qu’il faut bien veiller à bien répartir le shampoing partout pour avoir un résultat uniforme et ne pas le laisser agir trop longtemps pour ne pas avoir de reflets bleus! ^^

Généralement, je le laisse agir le temps de me savonner sous la douche puis je rince.

Résultat; au fur et à mesure des shampoings, mes cheveux sont de moins en moins jaunes.

Voici un avant/ après.

Avant:

Après:

 

On voit bien sur la seconde photo que les cheveux ont bien déjaunis. Je valide donc à 200% ce produit!

 

  • Le soin:

Ensuite, c’est le moment du masque.

J’ai beaucoup de masques que j’utilise en alternance.

Mes deux chouchous sont:

Le masque absolue kératine de Furterer.

Il répare vraiment les cheveux que l’on sent plus fort et moins cassants après utilisation. Par contre, il n’adoucit pas du tout les cheveux et j’ai donc l’obligation d’utiliser un soin en leave in après.

Le masque Avocat beurre de Karité Ultra doux.

Ce masque c’est dieu pour les cheveux abîmés. Il nourrit, démêle, lisse, rend souples et doux les cheveux. Et le résultat reste jusqu’au shampoing suivant. Pour le prix, je le recommande. En tout cas, pour ma part, c’est un must have de ma salle de bains que j’utilise régulièrement.

Je laisse toujours poser mon masque minimum 10mn et le plus longtemps possible dès que j’en ai l’occasion (jusqu’à une heure voir plus).

J’en profite pour les démêler avec un gros peigne juste avant de les rincer.

Ensuite, je laisse mes cheveux sécher à l’air libre . Pas de chaleur, ils sont déjà assez agressés comme ça.

Et enfin, j’applique sur mes longueurs et pointes une petite noisette de R&B de Lush.

C’est une crème sans rinçage à l’huile d’olive conçue pour les cheveux secs et abîmés qui leur redonne souplesse et douceur. Je l’utilise parfois même en retouche entre deux shampoings quand mes cheveux redeviennent un peu secs.

Voilà ma routine actuelle qui m’a permis en un mois de récupérer une chevelure plus souple, douce, brillante et nourrie.

Je compte bien continuer sur cette lancée et tester aussi de nouvelles petites choses dont je viendrais vous reparler très vite.

Et vous les filles, votre routine capillaire, c’est quoi?

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

{CONCOURS}Une naked heat à gagner, ça te dit ?

UPDATE: La gagnante du concours est Mina 23 que j’ai contacté par mail. Reponds moi vite pour que je puisse t’envoyer ta palette.

Pour toutes les autres, d’autres concours seront organisés très vite.

Merci encore de votre participation.

 

Hé oui, je suis ce genre de fille !

Le genre de fille qui s’achète la Naked Heat et qui en reçoit une de la part d’Urban Decay même pas une semaine après (je vous en ai parlé sur mon Instagram).

Donc je me retrouve avec deux Naked Heat et même si j’aime beaucoup cette palette ( je vous ai déjà posté quelques makeups sur mon insta et sur Twitter) je ne pense pas que j’utiliserai les deux!

Donc j’ai pensé à vous pour organiser un petit concours.

Je vous propose de gagner la Naked Heat qui est dans le coffret, totalement neuve non utilisée avec son pinceau.

Pour participer, tu dois me suivre sur au moins un de mes réseaux sociaux : facebook, Instagram, Twitter c’est comme tu veux.

Et de poster un commentaire sous l’article en me laissant le pseudo sous lequel tu me suis et le réseau social.

Le concours est ouvert jusqu’au 31 octobre à minuit et le tirage au sort se fera dans la foulée.

Bonne chance à toutes. 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comment je suis passée du noir au blond.

coucou les filles,

Me voici de retour pour vous jouer un mauvais tour!

Hé oui, je suis de retour en France, mon déménagement est terminé, j’ai enfin récupéré internet, le blog va pouvoir reprendre son cours.

J’avais un grand projet pour mon retour de France, le projet de changer de couleur de cheveux, de virer ce noir que je ne pouvais plus voir en peinture!

Pour rappel, j’étais comme ça.

 

Un vrai noir corbeau, très beau au demeurant mais de plus en plus difficile à porter le matin sans maquillage.

Hé oui, la vieillesse est un naufrage, je vous le répète assez.

Et votre bien aimée Lipstick n’échappe pas à la règle. Je vieillis, c’est moche mais c’est la vie. et les cheveux noirs, ça durcit les traits, ça fatigue le visage et ça te mets tranquillement quelques années dans les dents dont tu n’avais pas besoin puisque des années, tu en as déjà assez comme ça.

J’ai donc décidé de revenir à ma couleur naturelle. Bon, les choses ne ce sont pas déroulées exactement comme prévu mais le résultat étant carrément pas mal, je valide donc.

Pour passer du brun au blond roux que j’ai actuellement, je suis passée par 3 étapes. en tout ça m’a pris un après midi. et, bonus de fou, ça n’a pas trop abîmé mes cheveux.

Étape 1: virer les pigments noirs.

Bon, faut le savoir, le noir avec le rouge sont les deux couleurs ayant la plus mauvaise réputation  en coiffure. Tout simplement parce que c’est une plaie à faire partir. Je le savais, je m’y étais préparée.

J’ai donc sortie la grosse  artillerie avec le Color B4 (B4 pour b-four. Color before comme retrouver sa couleur d’avant quoi!) Belle promesse rien que dans le nom.

Il existe plusieurs concentrations de produit, j’ai pris la plus élevée spécialement conçue pour les couleurs très foncées.

Je vous préviens, c’est l’étape la plus chiante du parcours.

Comme dirait mon ado de fille: » Ça marche mais c’est relou. »

Déjà,c’est très long. Il faut appliquer le produit mèche par mèche en commençant par les pointes (là ou la couleur est la plus concentrée) et en terminant par les racines (là où la couleur est a plus récente). Bonne nouvelle, pour mes cheveux en dessous des épaules, une boite a suffit alors qu’avec les autres colorations, il m’en faut à chaque fois 2.

J’ai ensuite laissé agir 50mn en mettant un film plastique sur mes cheveux car la chaleur optimise les effets du produit.

Instant de glamouritude extrême.

Puis j’ai ensuite rincé mes cheveux et alors là, attention, le rinçage c’est quelque chose. En effet, le produit décolle les pigments du cheveu (je schématise mais vous voyez l’idée) et le seul moyen de virer les pigments pour éviter qu’ils ne se recollent sur les cheveux (et que donc tu te retrouves avec le même couleur qu’avant) c’est de rincer les cheveux pendant 10mn.

Dis comme ça, ce n’est pas choquant. Mais croyez moi, 10 mn sous la douche c’est long.

Ensuite, il faut utiliser la moitié du shampoing neutralisateur, laisser agir puis rincer 5mn. A ce stade, tu as vidé ton ballon d’eau chaude et tu dois encore refaire un shampoing puis rincer à l’eau froide, ce n’est pas grave il paraît que c’est bon pour les cheveux.

Ensuite, j’ai fébrilement rincé mes cheveux pour découvrir des cheveux roux foncés. Plus de noir mais des cheveux beaucoup plus foncés que le résultat que je souhaitais.

J’avais alors le choix: refaire un color B4 tout en ne sachant pas quel résultat j’allais obtenir.

Ou décolorer.

J’ai choisi de décolorer

Etape 2: La décoloration

C’est lors de cette étape que je me suis aperçu que le color B4 avait super bien fonctionné. En effet, j’ai utilisé une décoloration à 20° et j’ai réussi à obtenir une bonne décoloration en 25 mn. Résultat: mes cheveux n’ont pas trop soufferts de cette étape qui, très souvent, les bousillent pas mal.

Nous en sommes donc à la post décoloration, où j’ai un magnifique orange clair sur les longueurs et les pointes et un jaune pipi sur les racines.

Etape 3: La couleur.

J’ai opté pour une couleur la plus proche possible de ma couleur naturelle, sachant que je partais un peu dans le flou complet puisque je me teins les cheveux depuis l’âge de 15 ans, donc ma couleur naturelle, je ne sais plus trop ce que c’est. Mais en me référant à la teinte de mes racines et de mes sourcils, je suis partie sur un blond foncé cendré qui a très très bien pris, puisque à l’issue de ma couleur, j’avais les cheveux châtains.

Etape 4: ma couleur actuelle.

Au 1er shampoing, ma couleur a énormément dégorgé, pas de façon uniforme hélas. Je me suis retrouvée avec des pointes plus foncées que les racines.

Les shampoings suivants, le phénomène de dégorgement a continué (sur environ 6 shampoings je dirais) pour finir par donner ma couleur actuelle.

dav

Aujourd’hui elle est relativement uniforme et surprise, elle me plaît beaucoup.

Voilà donc les étapes qu’il m’a fallut suivre pour me débarrasser de ma coloration noire.

Je recommande vraiment le color B4, un super produit pour virer les pigments noirs mais qui ne sera peut être pas suffisant si vous voulez passer sur un blond ou un châtain clair. Une légère décoloration sera nécessaire.

Je vous retrouve très vite pour un nouvel article.

Je vous embrasse et j’espère que vous êtes aussi heureuse de me retrouver que je le suis d’être de retour parmi vous.

Des bisous.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

La nouvelle palette Naked d’Urban Decay: La Naked Heat (date de sortie et prix)

Bon les filles, préparez vous. Alors que nous n’attendions rien de la vie dans la torpeur générale de cet été qui s’annonce, Wende la créatrice d’Urban Decay nous a infligé une bonne douche froide en annonçant la sortie d’une nouvelle palette Naked.

Rien que ça !

Cette palette sera composée de teintes chaudes et portera le nom de Naked Heat.

Depuis, chez les Naked addict sur,  dont je fais partie, une question domine »Quand est ce que cette beauté sort en France? »

Hé bien, je suis en mesure de te donner la date de sortie de cette palette en France.

Elle sera disponible sur le site UrbanDecay.fr dès le 1er août et chez Sephora le 16 août au prix conseillé de 50 euros .

Pour ma part,  je vais la commander chez Urban Decay et je vous en ferais une revue dès que je l’aurai. J’ai chpisi le site UrbanDecay.fr car pour avoir déjà la commandé chez eyx, la livraison est rapide (24h en région parisienne et 48h en province ) et ils proposent des échantillons eux!

Et vous les filles, allez vous craquer?

Et toi? Tu vas craquer?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Coup de coeur pour l’huile Tonic Clarins.

 

 

Coucou les filles,

comme vous le savez, actuellement je suis un réquilibrage alimentaire avec la méthode le secret du poids dont je vous ai parlé ici.

D’ailleurs, petit update, j’en suis à -14kg, youhou!

Mais bon, comme tu le sais aussi, je n’ai plus 20 ans et j’ai eu 4 enfants ce qui signifie une peau mise à rude épreuve surtout au niveau du ventre, des hanches et de la poitrine.

Bref, tout ce qui fait une silhouette sympa quoi!

J’étais donc à la recherche d’un produit qui puisse tonifier tout ça ou du moins éviter que ça ne se casse encore plus la gueule, enfin bref un produit miracle.

Tu le sais, chère lectrice, hélas les miracles n’existent pas sinon je serais Jennifer Lopez et je tortillerais des fesses en chantant:

If you go hard you gotta get on the floor
If you’re a party freak then step on the floor
If you’re an animal then tear up the floor
Break a sweat on the floor
Yeah we work on the floor

Don’t stop, keep it movin’
Put your drinks up

Mais revenons en à notre histoire, les produits miracles n’existent pas.

Mais il y en a certains qui s’en rapprochent quand même pas mal.

Et l’huile tonic de Clarins en fait partie.

Mais qu’est ce qu’elle a de spécial cette huile?

Alors déjà c’est Clarins. j’ai beau défendre l’idée que la marque ne fait pas le produit, force est de constater que quand tu prends un produit Clarins, il est rare que la qualité ne soit pas au rendez vous.

J’ai longtemps utilisé la multi active jour,la crème Massvelt (après mes grossesses notamment) et j’ai toujours été ravie du résultat.

Mais là, je ne cherchais pas nécessairement à perdre des centimètres (Le secret du poids le fait pour moi) mais plus à éviter que ma peau ne se relâche sous l’effet de l’amaigrissement.

Alors, je me suis tournée vers l’huile Tonic.

Sur une base d’huile végétale reconnue pour ses propriétés hydratantes et nourrissantes viennent s’ajouter des extraits de plante100 % purs comme le romarin, le géranium et la menthe pour une action raffermissante, tonifiante et pour améliorer l’élasticité de la peau.

Je l’applique sur mon ventre et le buste, juste après ma douche sur ma peau mouillée.

Il en faut très peu donc même si ce produit peut être jugé un peu cher, la bouteille m’à fait 4 mois pour une utilisation bi quotidienne ce qui est pas mal pour un produit de soin corps.

Le résultat: ma peau n’à pas souffert de l’amaigrissement et je la trouve même plus dense, comme boostee notamment sur le décolleté.

Mon seul bémol est sur le packaging. Je sais que la bouteille en verre avec le gros bouchon blanc est une signature de la marque mais comme on est censé appliquer le produit au sortir de la douche, cela signifie que les mains aussi sont humides.

Comme en plus je suis tellement adroitelle qu’on dirait que j’ai une paire de pinces à la place des mains.

Vous le sentez venir le drame ?

Plus d’une fois la bouteille m’à échappé des mains.

Heureusement, le verre est epais et très solide . Je ne l’ai donc jamais cassé.  Même pas un impact.

Voilà vous l’aurez compris, cette huile est devenue une indispensable de ma routine et je pense continuer à l’utiliser même quand j’aurais fini de maigrir.

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 2 3 4 71