Comment l’ OLAPLEX a sauvé mes cheveux!

« Le problème avec le blond c’est que plus on est blonde, plus on voudrait l’être »

Catherine Deneuve

 

 

Je suis totalement consciente que de commencer un article du blog en citant du Catherine Deneuve, avec la polémique actuelle c’est touchy.

Mais s’il y a une chose qu’on ne peut retirer à Catherine Deneuve, hormis son très grand talent d’actrice, c’est sa blondeur.

Catherine Deneuve c’est un peu la queen du blond.

J’ai lu cette citation dans une interview d’elle quand j’étais jeune (ça fait vieille de dire ça mais c’est vrai !). j’avais 18 ans et j’étais déjà blonde à l’époque. Très blonde, limite platine.

Ivre de vie et inconsciente de jeunesse, je faisais mes racines toutes les trois semaines ( !!!!!!!!!!!) au décolorant pur.

Plus tard, j’ai appelé le syndrome décrit par Catherine comme « la fin absolue du blond », référence totalement assumée à la fin absolue du monde de John Carpenter.

Un truc de geek.

La fin absolue du blond c’est que tu ne te trouves jamais assez blonde, qu’il faudrait que tu sois plus blonde encore.

Blonder than blonde.

J’ai une chevelure particulièrement résistante et qui repousse vite, ce qui m’a toujours sauvé de nombreux marasmes capillaires.

Ici, tu m’as connue brune (jusqu’à il y a de cela à peine 6 mois, ça me semble une éternité pourtant !), j’étais brune depuis 2007.

Brune pendant 10 ans.

Puis j’ai craqué, je suis revenue au blond. En plusieurs étapes.

Au départ, je voulais retrouver ma couleur naturelle : un blond foncé tout ce qu’il y a de plus ordinaire.

Je voulais arrêter avec les teintures et ce cercle vicieux que je connaissais en tant que brune comme en tant que décolorée à savoir que quand tu as une couleur très éloignée de ta couleur naturelle, l’entretien de celle-ci est très difficile.

Puis, je trouvais aussi que le brun me durcissait trop. Je n’ai plus 20 ans, chaque jour mon miroir me le rappelle même si j’ai la chance d’être plutôt bien conservée mais bon, je ne trouvais plus cela flatteur.

J’avais donc décidé de reprendre ma teinte naturelle et basta !

J’ai tenue 2 mois avec ma teinte naturelle.

Je suis une éternelle insatisfaite (et puis je change d’avis tout le temps, c’est fatiguant pour tout le monde) alors je me suis dit « Pourquoi ne pas redevenir blonde ? »

Mais je n’avais pas envie d’un entretien de dingue alors j’ai pensé à faire un tie and dye.

 

Le résultat a été un Blond très très clair sur les longueurs avec une cassure de couleur nette à mi longueur avec mon blond foncé naturel.

C’est le principe du tie and dye tout ce qu’il y a de plus classique mais ce n’est pas ce que je voulais. Je voulais un résultat plus fondu, une cassure de couleur moins nette.

La coiffeuse ne m’a pas écouté ou je me suis peut être mal exprimée.

En sortant de son salon, j’étais quand même contente de mon blond. Et, je me suis dit que j’allais m’y habituer, qu’on rattraperait ça dans quelque mois.

Mais mes cheveux ont beaucoup morflé avec ce tie and dye et je l’ai découvert après, c’est en partie à cause de la coiffeuse qui aurait utilisé des produits trop fortement dosés.

Résultat, j’ai vécu l’enfer capillaire mes amies!

Des cheveux secs comme de la paille, à la texture élastique une fois mouillés.

Je devais faire un nombre de traitement de dingue pour avoir une chevelure à peu près potable :

  • Bain d’huile avant shampoing
  • Masque après shampoing
  • Leave in
  • Sérum

Et malgré tout, dès que je brossais mes cheveux ils cassaient et après deux jours je devais tout refaire car ils redevenaient comme de la paille.

J’ai commencé à ne plus en pouvoir de mes cheveux. Ils m’énervaient. Je les trouvais moches, pourris.

Alors, il y a 15 jours, je suis allée chez une autre coiffeuse qui m’a, je peux le dire, littéralement sauvé les cheveux.

Elle a déjà modifié mon tie and dye en faisant des mèches pour un effet plus fondu comme je le voulais au départ.

Résultat, la démarcation de couleur est moins marquée .

Elle a aussi coupé 5 centimètres, il fallait en passer par là pour retirer la partie la plus endommagée des cheveux.

Mais surtout, elle m’a fait découvrir un truc totalement miraculeux : l’OLAPLEX.

 

 

L’OLAPEX a été démocratisé par une star, Kim Kardashian car son coiffeur a utilisé ce protocole quand elle est passée du brun au blond platine.

Au départ, je n’y croyais pas trop car on sait qu’il suffit de payer Kim Kardashian pour qu’elle fasse la pub d’un produit qu’il soit efficace ou pas. Mais sa décoloration est quand même impressionnante.

Alors, j’ai dit bingo, testons donc ce protocole !

Je dis protocole parce qu’il y a plusieurs produits mais je vais t’expliquer après.

Donc, l’OLAPLEX est un ensemble de produits qui permet de multiplier ou réparer les ponts disulfures.

Mais keskessé ?!?!?

Si tu regardes un cheveu au microscope, c’est comme un ensemble de brins de kératine maintenus entre eux par  ces ponts disulfures.Ce sont donc ces ponts qui sont responsables de la résistance et de l’élasticité du cheveu mais aussi de leurs souplesses donnent leur structure aux cheveux.

Les traitements chimiques (permanentes, colorations, lissages mais surtout décolorations) et thermiques (usage répété du lisseur) brisent ces ponts.

Résultat, les cheveux sont fragilisés, cassants, élastiques

 

La promesse est donc un produit qui agit comme un véritable pansement du cheveu, une arme absolue anti-casse et un véritable soin profond pour les cheveux. Il renforce le cheveu très abîmé, consolide sa structure interne et le répare en profondeur.

Il permet de multiplier les décolorations, colorations, etc… sans casser le cheveu.

Il est sans silicone, sans sulfates, sans phtalates et sans aldehydes

 

Donc, toutes ces galères capillaires qu’ont a toutes connues avec des cheveux pourris en sortant de chez le coiffeur ou après une décoloration à la maison seraient derrière nous ?

 

Mais si c’est vrai, ce serait une révolution les amies !!!!

 

Je vais maintenant vous détailler mon aventure OLAPLEX et bien sûr, vous l’attendez toutes, le résultat.

 

Le kit soin profond d’Olaplex est composé de 3 produits : le n°1 et le n°2 destiné à l’usage des professionnels (mais que l’on peut très bien faire chez soi) et le soin n°3 destiné à un usage à domicile.

 

La coiffeuse après avoir rincé mes mèches a suivi la procédure soin profond de la marque détaillée ici .

Elle a d’abord utilisé le soin n°1 dilué dans de l’eau. Le but est de saturer le cheveu de ce soin.

Elle a laissé posé 10mn puis sans rincer, elle a posé le soin n°2 pour fixer le soin dans la fibre.

Encore 10mn de pose puis rinçage minutieux et shampoing obligatoire de l’ensemble de la chevelure (pas juste des racines).

Ensuite, on peut poser un soin et procéder au coiffage.

 

Constatation immédiate sur cheveux mouillés :Mes cheveux ne sont plus élastiques et la brosse glisse toute seule sans résistance dans ma chevelure.

Au séchage : Des cheveux à la texture plus dense et beaucoup plus doux. Ils sont d’aspect moins secs, sous entendu qu’ils ne ressemblent plus à de la paille et ils sont beaucoup plus résistants, moins fragiles et plus du tout cassants.

Si vous faites Olaplex sur un cheveu sain (au cours d’une décoloration par exemple) le cheveu gardera sa qualité initiale .

Sur un cheveu déjà abîmé, il restaure sa résistance .

C’est assez bluffant en une seule application mais bonne nouvelle, les effets de ce produit sont cumulatifs donc plus on l’utilise plus l’état des cheveux s’améliore.

Je suis sortie du salon de coiffure ravie de mes nouveaux cheveux de bombasse.

Mais je savais déjà que le grand défi serait le 1er shampoing . car on connait toutes ces produits miracle qui disparaissent au 1er shampoing.

4 jours après ma visite chez la coiffeuse, j’ai lavé mes cheveux.

Leur texture est restée identique, ils étaient plus résistants et plus de casse au moment du brossage. Je peux glisser la main dedans sans qu’ils soient emmêlés, ils sont beaucoup plus souples et n’ont plus du tout cet aspect élastique qu’ils avaient quand ils étaient mouillés.

J’insiste sur ce point car il faut savoir que les cheveux élastiques c’est le signe ultime du cheveu flingué. Qu’ils ne le soient plus du tout est déjà une grande victoire.

J’ai été tellement bluffée par le résultat de ce soin profond que j’ai bien étudié la question pendant tout le week end qui a suivi mon rendez vous chez la coiffeuse.

J’ai notamment consulté le site internet de la marque et de nombreux tutos sur youtube.

Les protocoles 1 et 2 sont à l’usage des professionnels mais comme je vous l’ai écrit plus haut, on peut très bien le faire chez soi et le 3 est destiné à la consolidation et l’amélioration des résultats obtenus en salon.

Le soin n°3 est à l’usage du grand public.

J’ai donc foncé chez bleu libellule, qui distribue OLAPLEX et j’ai acheté un flacon de n°3, je vous ferais un article dessus quand je l’aurais utilisé.

Ma coiffeuse m’a recommandé de l’utiliser une fois par semaine au début puis d’espacer les applications au fur et à mesure de l’amélioration de mes cheveux.

Dans ce même magasin, j’ai remarqué qu’ils vendaient aussi une dose d’essai (correspondant à une application de chaque) des 3 produits OLAPLEX (le kit complet) pour une somme inférieure à 15 euros.

J’ai vérifié avec la notice du soin complet, ce kit permet de faire un soin complet et une application de soin n°3 une semaine après.

J’ai donc décidé de refaire dans un mois ou deux (selon l’état de mes cheveux) un soin complet à domicile. Toute seule comme une grande.

En attendant, j’ai commencé à utiliser le soin n°3 et je peux vous dire que j’en suis ciomplétement dingue.

Ce soin me prouve à chaque utilisation (2 pour l’instant à raison d’une fois par semaine) que les effets de l’Olaplex sont bien cumulatifs: Plus on l’utilise, plus les cheveux sont beaux!

Mes cheveux sont vraiment métamorphosés: Beaucoup moins secs, brillants, doux, souples (ils avaient perdus toute souplesse c’est un vrai bonheur d’avoir les cheveux qui bougent à nouveau!) et plus du tout de casse au moment du brossage.

Le soin n°3 est très simple d’utilsation. Avant le shampoing, sur cheveux humides je réparti 3 noisettes de produit sur l’ensemble de ma chevelure. Je peigne ensuite pour bien répartir le produit puis il faut laisser poser minimum 10mn (je le laisse une heure). ensuite rinçage et lavage comme d’habitude et les oins habituels.

Actuellement, ma routine cheveux est celle-ci :

Soin Olaplex 3 une fois par semaine

-Shampoing Trichomonia de Lush ou shampoing à la banane de The Body Shop.

-Masque Ultra doux huile d’avocat et beurre de karité ou Masque absolue keratine René Furterer ou Masque à la banane The Body Shop ou après shampoing Retread de Lush (en semaine quand je n’ai pas le temps de laisser agir un masque)

-En finition sur cheveux mouillés, une ou deux pressions de Mythic Oil de L’Oréal.

Dans quelques temps, je vous tiendrais au courant de l’évolution de mes cheveux et de mon blond avec Olaplex.

En attendant, voici une photo de mes cheveux complétement métamorphosés.

Si vous envisagez un traitement capillaire particulièrement agressif ou si vos cheveux sont abîmés, n’hésitez pas à tester ce protocole.

Il a sauvé mes cheveux, il pourra sûrement sauver les vôtres.

 

 

OLAPLEX : KIT 1, 2 et 3 103.97 euros

Kit d’essai pour une utilisation 1,2 et 3 : 14, 40 euros

Olaplex hair perfector n°3 : 26.90 euros

 

Disponible chez bleu libellule.

 

La liste des salons proposant la prestation Olaplex est disponible sur le site de la marque ici.

Attention, les salons sont libres de facturer cette prestation ou non. Certains la facture même très cher. Renseignez vous avant et n’hésitez pas à faire jouer la concurrence.

La notice pour utiliser OLAPLEX est disponible sur le site de la marque ici.

 

Je ne suis pas sponsorisée ni payée par OLAPLEX ou bleu libellule. Je vous conseille ce site car il est sûr et que le tarif est compétitif.

Attention à la vente d’OLAPLEX sur des sites de vente marchands à des prix trop bas par rapport à l’original. Il existe des contrefaçons d’Olaplex. Soyez prudentes.

Rendez-vous sur Hellocoton !


coded by nessus

2 Comments on Comment l’ OLAPLEX a sauvé mes cheveux!

  1. Beatrice
    29 janvier 2018 at 11 h 17 min (3 mois ago)

    Bonjour, Tes cheveux sont très beaus. Je trouve que ta couleur est très réussi. Je me décolore les cheveux et ils sont très abîmés. Mon grossiste vend du Fibreplex Crois tu que ce soit une contrefaçon de l’Olaplex?

    Répondre
    • Miss Lipstick
      29 janvier 2018 at 13 h 34 min (3 mois ago)

      Bonjour Béatrice et merci pour ton commentaire. Le fibreplex est l’équivalent de l’OLAPLEX développé par Schwarzkopf. Après, est ce qu’il est moins bien, aussi bien ou mieux que l’Olaplex, je n’en ai aucune idée. J’ai vu sur Youtube des vidéos sur Fibreplex et les filles qui l’utilisaient en avait l’air contente. la seule différence que j’ai pu remarquer c’est que le n°3 (l’étape à faire chez soi) n’est pas un soin avant shampoing mais un masque après shampoing à laisser poser 5 ou 10mn. L’ordre de prix est identique à l’Olaplex. Je ne pense pas que ce soit une contrefaçon mais plus un produit concurrent. Après a t’il les mêmes effets et les mêmes composants? Aucune idée.

      Répondre

Leave a Reply