Comment je suis passée du noir au blond.

coucou les filles,

Me voici de retour pour vous jouer un mauvais tour!

Hé oui, je suis de retour en France, mon déménagement est terminé, j’ai enfin récupéré internet, le blog va pouvoir reprendre son cours.

J’avais un grand projet pour mon retour de France, le projet de changer de couleur de cheveux, de virer ce noir que je ne pouvais plus voir en peinture!

Pour rappel, j’étais comme ça.

 

Un vrai noir corbeau, très beau au demeurant mais de plus en plus difficile à porter le matin sans maquillage.

Hé oui, la vieillesse est un naufrage, je vous le répète assez.

Et votre bien aimée Lipstick n’échappe pas à la règle. Je vieillis, c’est moche mais c’est la vie. et les cheveux noirs, ça durcit les traits, ça fatigue le visage et ça te mets tranquillement quelques années dans les dents dont tu n’avais pas besoin puisque des années, tu en as déjà assez comme ça.

J’ai donc décidé de revenir à ma couleur naturelle. Bon, les choses ne ce sont pas déroulées exactement comme prévu mais le résultat étant carrément pas mal, je valide donc.

Pour passer du brun au blond roux que j’ai actuellement, je suis passée par 3 étapes. en tout ça m’a pris un après midi. et, bonus de fou, ça n’a pas trop abîmé mes cheveux.

Étape 1: virer les pigments noirs.

Bon, faut le savoir, le noir avec le rouge sont les deux couleurs ayant la plus mauvaise réputation  en coiffure. Tout simplement parce que c’est une plaie à faire partir. Je le savais, je m’y étais préparée.

J’ai donc sortie la grosse  artillerie avec le Color B4 (B4 pour b-four. Color before comme retrouver sa couleur d’avant quoi!) Belle promesse rien que dans le nom.

Il existe plusieurs concentrations de produit, j’ai pris la plus élevée spécialement conçue pour les couleurs très foncées.

Je vous préviens, c’est l’étape la plus chiante du parcours.

Comme dirait mon ado de fille: » Ça marche mais c’est relou. »

Déjà,c’est très long. Il faut appliquer le produit mèche par mèche en commençant par les pointes (là ou la couleur est la plus concentrée) et en terminant par les racines (là où la couleur est a plus récente). Bonne nouvelle, pour mes cheveux en dessous des épaules, une boite a suffit alors qu’avec les autres colorations, il m’en faut à chaque fois 2.

J’ai ensuite laissé agir 50mn en mettant un film plastique sur mes cheveux car la chaleur optimise les effets du produit.

Instant de glamouritude extrême.

Puis j’ai ensuite rincé mes cheveux et alors là, attention, le rinçage c’est quelque chose. En effet, le produit décolle les pigments du cheveu (je schématise mais vous voyez l’idée) et le seul moyen de virer les pigments pour éviter qu’ils ne se recollent sur les cheveux (et que donc tu te retrouves avec le même couleur qu’avant) c’est de rincer les cheveux pendant 10mn.

Dis comme ça, ce n’est pas choquant. Mais croyez moi, 10 mn sous la douche c’est long.

Ensuite, il faut utiliser la moitié du shampoing neutralisateur, laisser agir puis rincer 5mn. A ce stade, tu as vidé ton ballon d’eau chaude et tu dois encore refaire un shampoing puis rincer à l’eau froide, ce n’est pas grave il paraît que c’est bon pour les cheveux.

Ensuite, j’ai fébrilement rincé mes cheveux pour découvrir des cheveux roux foncés. Plus de noir mais des cheveux beaucoup plus foncés que le résultat que je souhaitais.

J’avais alors le choix: refaire un color B4 tout en ne sachant pas quel résultat j’allais obtenir.

Ou décolorer.

J’ai choisi de décolorer

Etape 2: La décoloration

C’est lors de cette étape que je me suis aperçu que le color B4 avait super bien fonctionné. En effet, j’ai utilisé une décoloration à 20° et j’ai réussi à obtenir une bonne décoloration en 25 mn. Résultat: mes cheveux n’ont pas trop soufferts de cette étape qui, très souvent, les bousillent pas mal.

Nous en sommes donc à la post décoloration, où j’ai un magnifique orange clair sur les longueurs et les pointes et un jaune pipi sur les racines.

Etape 3: La couleur.

J’ai opté pour une couleur la plus proche possible de ma couleur naturelle, sachant que je partais un peu dans le flou complet puisque je me teins les cheveux depuis l’âge de 15 ans, donc ma couleur naturelle, je ne sais plus trop ce que c’est. Mais en me référant à la teinte de mes racines et de mes sourcils, je suis partie sur un blond foncé cendré qui a très très bien pris, puisque à l’issue de ma couleur, j’avais les cheveux châtains.

Etape 4: ma couleur actuelle.

Au 1er shampoing, ma couleur a énormément dégorgé, pas de façon uniforme hélas. Je me suis retrouvée avec des pointes plus foncées que les racines.

Les shampoings suivants, le phénomène de dégorgement a continué (sur environ 6 shampoings je dirais) pour finir par donner ma couleur actuelle.

dav

Aujourd’hui elle est relativement uniforme et surprise, elle me plaît beaucoup.

Voilà donc les étapes qu’il m’a fallut suivre pour me débarrasser de ma coloration noire.

Je recommande vraiment le color B4, un super produit pour virer les pigments noirs mais qui ne sera peut être pas suffisant si vous voulez passer sur un blond ou un châtain clair. Une légère décoloration sera nécessaire.

Je vous retrouve très vite pour un nouvel article.

Je vous embrasse et j’espère que vous êtes aussi heureuse de me retrouver que je le suis d’être de retour parmi vous.

Des bisous.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Comment on Comment je suis passée du noir au blond.

  1. Melissa Bu
    21 août 2017 at 20 h 46 min (3 mois ago)

    Hello ! Tu es superbe en brunette ! Quelle est la référence de la coloration 20 volumes que tu as utilisée ? Merci beaucoup

    Répondre

Leave a Reply