Passion Face charts

Ça a commencé comme un entraînement.

Puisque ma passion pour le maquillage est communicative, j’ai eu des demandes de mon entourage pour maquiller pour des occasions particulières (mariages, soirées, etc..) ou pour des cours de maquillage.

Je cherchais des supports pour m’exercer avant le jour J, pour proposer différents maquillages à mes modèles avant de les maquiller pour de bon.

C’est comme ça que j’ai eu l’idée d’utiliser des face charts vierges.

Chaque marque de maquillage un peu professionnelle a ses propres face charts.

J’aime bien ceux de MAC tout simplement car ce sont les premiers face charts que j’ai essayé de reproduire sur moi (avec plus ou moins de réussite surtout au début! ^^) de ma vie de makeup addict.

virgin face chartCliquez sur l’image, elle apparaitra en grand format et vous pourrez l’imprimer si ça vous intéresse!

 

Puis je trouve le visage bien proportionné et les traits tellement parfaits que l’on peut essayer un peu toutes les combinaisons et formes de maquillages possibles.

Et c’est de là que c’est parti.

Je trouve que mon visage est une limite. Tous les visages sont des limites en fait. Il faut tenir compte de la forme des yeux, de la paupière, des traits du visage, etc….

Par exemple, avec ma paupière tombante, je ne peux pas me faire un cat eye.

C’est ce qui rend le maquillage intéressant, le fait de s’adapter au modèle qui le porte, de faire ressortir des qualités tout en gommant ou en atténuant les défauts.

Mais c’est ce qui est aussi frustrant parfois.

On voudrait tenter des choses, essayer de nouvelles couleurs, de nouvelles formes mais ce n’est pas possible.

Avec les face charts, c’est NO LIMIT BABY!

Alors c’est comme ça que je me suis mise à faire des face charts. Quand je reçois des nouvelles palettes et que je veux tester ce qu’elles ont dans le ventre.

Quand je veux m’exercer avant de maquiller une amie pour un maquillage de tous les jours.

Voici quelques face charts que j’ai réalisé dernièrement.

Un face charts avec le dernier coffret Colour Of the catwalk de Front Cover

 

DSC_0027

Puis j’ai testé 2 des 4 lookbooks du coffret 4 eye look books de Sephora qui va sortir pour cette fin d’année et dont je vais vous reparler très vite.

Avec le lookbook « The party eye look »

DSC_0024

 

Et le lookbook « The smoky eye look »

DSC_0026

J’ai aussi utilisé beaucoup de face charts pour halloween (oui, je me suis bien éclatée maquillagesquement parlant pour Halloween cette année, allez voir mon compte Instagram et vous aurez le résultat!)

 

Je maquille mes face charts comme je maquille un visage avec des pinceaux et des fards.

L’estompage sur le papier est équivalent à l’estompage sur la peau et c’est un bon test pour évaluer la qualité et la pigmentation d’un fard.

Si il ne tient pas sur le papier, il ne sera pas génial sur ta peau.

Voilà donc ma nouvelle passion inavouable.

Je fais des face chats et je le  vis très bien!

 

Et toi, vas tu imprimer quelques face charts et tenter le coup, pour voir?

Attention, c’est un loisir qui devient très addictif!

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Comments on Passion Face charts

  1. laetitia83
    11 novembre 2014 at 9 h 08 min (3 années ago)

    Bonjour. Je suis heureuse de voir que tu publies toujours malgré ton départ. J’avais peur que tu arrêtes ton blog. Je me pose une question. Quand je te lis sur twitter tu as des avis vraiment professionnels sur le maquillage et sur instagram tes maquillages sont vraiment sublimes et recherchés. Ne voudrais tu pas devenir make up artist? Travailler pour une marque comme Nars que tu adores?

    Répondre
  2. Dominique
    12 novembre 2014 at 20 h 17 min (3 années ago)

    Passion Face charts ? Mais oui, je trouve que c’est très intéressant à tous points de vue et je vais faire la même remarque que Laetitia, tu n’as jamais pensé à être makeup artist ? Tu es très MAC ( même si certaines collections deviennent formatées et répétitives ), et en effet très Nars. Bref^^

    Répondre
    • Miss Lipstick
      16 novembre 2014 at 20 h 43 min (3 années ago)

      Ah Dominique! Devenir maquilleuse c’était mon rêve de petite fille. Mais bon j’ai loupé le coche et ce n’est pas à 40 ans et des responsabilités familiales que je vais laisser tomber un salaire sûr et fixe pour un métier beaucoup moins stable.
      Mais j’arrive à vivre ma passion à travers mon blog et en maquillant des gens de mon entourage et ça c’est déjà énorme.

      Répondre

Leave a Reply